Blog

J'attire dans ma vie des événements qui sont la projection de mes pensées !

Retrouvez cet aricle en version PDF : Nos pensees sont des aimantsblog-nos-pensees-sont-des-aimants-1.pdf

Femme positive small

Je construis ma vie par mes actions qui sont le résultat des mes pensées :

Cette affirmation en préambule à cet article peut vous sembler d'une grande évidence. Car, nous le savons communément, nous vivons la vie que nous nous construisons. Elle découle de nos réflexions (nos pensées)Nos choix ne sont pas seulement déterminés par nos pensées conscientes. Elles le sont encore bien plus par nos pensées inconscientes, c'est à dire par nos émotions et par les sentiments qui nous traversent. Nos actes n'ont pas le même impact s'ils s'accompagnent de conviction, de détermination et de confiance, ou à l'opposé d'hésitation, de doute ou de rage. Bien plus, mus par certains sentiments, nous agissons quelquefois à l'encontre de nos souhaits. Ou bien, nous agissons conformément à nos décisions, mais les résultats obtenus sont contraires à ce que nous en attendions. Ainsi, nos sentiments occupent une part primordiale dans l'élaboration de notre vie. Il y a lieu d'examiner plus en détail comment des sentiments de crainte ou d'agressivité interviennent dans nos pensées et entravent la réalisation de nos souhaitsLes événements de notre vie n'arrivent par hasard. Ils sont reliés à nos pensées (le plus souvent inconscientes) et aux émotions qui leur sont associées. De quelle façon, par quel processus? C'est ce que nous examinons dans cet article. Nous apprendrons également comment rendre conscientes ces pensées et émotions inconscientes. Nous pourrons alors les transformer afin de créer une vie qui soit à l'image de nos aspirations les plus élevées. Une vie que nous choisissons réellement.

Comment décoder les messages de notre vie? Souvent, la réflexion personnelle peut suffire à comprendre le sens de nos émotions négatives. Toutefois, l'échange avec une autre personne, un ou une amie, favorise grandement la réflexion. Quelquefois, les sentiments négatifs sont complexes, douloureux ou ancrés profondément, et nous avons des résistances à les mettre à jour. Dans ce cas, l'aide d'un thérapeute formé à cette écoute peut être nécessaire pour décortiquer les sentiments négatifs, comprendre leur raison d'être, les transmuter et développer les aspects positifs de soi.

Les événements de ma vie sont la projection de mes pensées :

Femme surdouee intelligence 4716571

Les circonstances et les conditions de notre vie ne se produisent pas selon que nous avons de la chance ou pas de chance. Pas plus qu'elles ne sont ordonnées par un Dieu ou des dieux qui nous mettent à l'épreuve, nous récompensent ou nous punissent. Elles ne sont pas non plus le résultat direct de nos actions. Ce que nous vivons dans notre quotidien, dans les domaines de notre santé, de notre profession, de nos finances, de nos relations, etc. est la représentation sous forme physique de nos pensées. Ce qui nous vivons est le résultat physique du magnétisme de notre esprit. Ce qui nous arrive, c'est nous qui le créons, consciemment ou inconsciemment. Notre esprit fonctionne comme un aimant. Il gère des pensées abstraites, des concepts, des croyances, des envies, des peurs. Ces pensées attirent la "matière".

Le magnétisme des émotions :

Par quel processus une pensée peut-elle générer une manifestation concrète dans la matière? La clé est l'état vibratoire que cette pensée provoque en nous. Tout moment de vie, toute pensée, toute expérience que nous vivons engendrent une émotion en nous. Par exemple, si je vous dis: Demain je viens vous rendre visite, c'est une information que je vous donne (niveau intellectuel), qui crée une réaction émotionnelle (niveau émotionnel). Cette émotion vous est complètement personnelle, vous pouvez en être heureux, indifférent ou contrarié. L'émotion, ou le sentiment, c'est le degré de plaisir ou de déplaisir. Les émotions les plus simples, ce sont Ça me plait ou Ça ne me plait pas. C'est agréable ou Ça me rebute.

Or notre corps traduit immédiatement une réaction émotionnelle. L'émotion est un mouvement d'énergie dans le corps, qui engendre des tensions et des rigidités, ou de la détente et de la fluidité. Notre corps émet les vibrations de notre état émotionnel, et notre environnement le perçoit. Ces vibrations agissent comme un champ magnétique qui attire les circonstances et les événements que nous vivons. La pensée est un principe organisateur qui inscrit une trame quasi-abstraite dans la matière subtile. La manifestation concrète a lieu sous l'effet de l'attraction de la matière par l'état émotionnel. La matière physique habille la trame, lui donne forme, comme un artiste décorateur qui habille d'étoffes, de mousses et d'argile la structure en fil de fer quasi-abstraite qu'il a conçue. Quand vous pensez à quelque chose que vous ne désirez pas, comme le cancer par exemple, et que vous ressentez l'émotion négative que vous appelez l'effroi ou la peur, les deux sont en harmonie, et ce cancer est alors en voie de se manifester... Lorsque vous pensez à quelque chose que vous désirez vraiment, une parfaite santé par exemple, et que vous sentez une émotion positive de paix et de joie, il y a harmonie et cette santé parfaite est en voie de se manifester. La différence des formulations semble subtile sur le plan de l'idée, les deux exprimant le même désir, celui de la santé. Mais elles sont fondamentalement différentes sur le plan du ressenti, car l'une est négative et l'autre positive. Si vous formulez que vous voulez une santé parfaite, tout en ressentant la colère qu'elle ne vous soit pas accordée, alors les deux ne sont pas en harmonie, et votre désir ne sera pas exaucé. Si vous désirez une chose, sa manifestation dépend de l'émotion que vous éprouvez. Si vous ressentez le manque et la frustration de ne pas avoir cette chose, alors vous attirez le manque de cette chose.

Exemple : vous voulez absolument un(e) partenaire parce que vous vous sentez seul(e), vous en ressentez le manque et vous êtes triste, en colère: attendez-vous à rencontrer des personnes qui vont créer en vous le manque, la colère et la tristesse. Et remarquez comme c'est puissant. Votre expérience vous renforcera dans votre sentiment négatif. Vous y trouverez la confirmation que personne ne veut de vous, ou que vous ne pouvez faire confiance à personne. Si vous avez tenté de vous imaginer dans les détails l'objet de votre désir, vous en conclurez que la technique de visualisation ne fonctionne pas.

Mais nous pouvons apprendre à modifier nos sentiments en changeant notre regard sur les événements et les personnes. Nous pouvons l'orienter vers l'estime, la joie, la gratitude, et dans ce cas, nous attirons des événements qui nous procurent fierté, joie et gratitude.

Lire la suite

Si nous cessions de nous juger pour commencer à s'aimer soi-même ?

Je cesse de me juger

En découvrant les besoins de notre Enfant, il est fréquent que nous en éprouvions de la honte et que nous hésitions à prendre soin de lui. Nous nous sentons égoïstes ou ridicules. Mais interrogez-vous: qui, en nous, nous suggère cette honte et cherche à nous détourner de l'Enfant? Nous reconnaissons la voix de notre Juge qui ne veut pas être mis à l'écart. Il demande d'obéir à ses règles de convenance et de ne pas écouter l'Enfant qu'il juge inconvenant. La renaissance de notre Moi véritable est de cesser d'écouter les injonctions de ce Juge et des autres sous-personnalités issues du système de croyances.

J'abandonne mes vieilles croyances

Nos représentations et croyances ont été forgées dans un contexte particulier du passé et ne sont plus adéquates. Si par le passé, il était légitime de demander à nos parents de nous procurer de la sécurité et de l'attention, ce n'est plus possible. Demander à l'autre de nous donner le bonheur est inaccessible. Penser que l'autre peut nous le donner, penser que nous devons le donner à l'autre sont des croyances qui créent ce qu'on appelle en psychologie la co-dépendance. C'est seulement nous-mêmes qui pouvons créer notre bonheur, en abandonnant ces croyances et en écoutant notre Enfant de Vie.

Observez vos fonctionnements et détectez les croyances qui les sous-tendent. Cela vous permettra de vous distancer d'elles, puis de les transformer. Le facteur de transformation le plus puissant est de cesser de vous juger, même si vous sentez que vous n'êtes pas parfait. Chaque fois que nous éprouvons de la honte, du remords, du regret, que nous nous trouvons stupides, trop ceci ou pas assez cela, nous nous jugeons. Autrement dit nous estimons que nous aurions dû être autrement. Chaque fois que vous hésitez à reconnaitre votre besoin intérieur, chaque fois que vous en avez honte, demandez-vous quelle est la croyance qui se profile derrière cette hésitation et vous dicte qu'il ne faut pas vous occuper de votre Enfant.

Lorsque nous découvrons toutes nos croyances, il se peut que nous soyons affolés et nous avons tendance à trouver que notre Juge est mauvais et détestable. C'est encore un jugement basé sur une croyance. Comme pour les émotions négatives, la solution n'est pas de rabrouer le Juge, cela renforcerait les conflits et les coupures intérieures. Le Juge a été d'un grand secours pour notre survie en son temps. Nous pouvons le remercier, lui dire qu'il a terminé son service, l'inviter à partir ou à se mettre au service de notre Enfant, comme un domestique qui ne nous est plus utile.

Frederic Tranchant

Frédéric TRANCHANT est hypnothérapeute, diplomé de l'Ecole Centrale d'Hypnose, praticien en Relation d'Aide. Formé à la PNL et à l'Analyse Transactionnelle, à la psychopathologie auprès de l'EEPSSA. Il est aussi Maître Reïki Praticien Usui & Maître Avancé Reiki Kundaliniwww.frederictranchant.fr • 06 72 72 66 61.

 

Comment recycler nos anciennes croyances en programmant notre cerveau ?

Retrouvez cet aricle en version PDF : Blog article cerveau recycler croyancesblog-article-cerveau-recycler-croyances.pdf 

Lorsque vous comprenez comment sont créées les connexions nerveuses dans le cerveau, cela vous aide vraiment à comprendre comment se débarrasser des ces habitudes. Les voies neuronales sont comme des autoroutes de cellules nerveuses qui transmettent des messages. Vous voyagez sur l’autoroute de nombreuses fois et la voie se concrétise de plus en plus. À force de penser ou de vous tourner vers un aliment ou des cigarettes spécifiques pour plus de réconfort, vous créerez une nouvelle voie neuronale. Mais par chance, le cerveau est en constante évolution et vous pouvez ouvrir de nouvelles voies et créer de nouvelles habitudes. 

Cerveau2

C’est ce qu’on appelle la neuroplasticité du cerveau.

J’avais l’habitude de conduire avec un pied sur le frein et l’autre sur l’accélérateur, je voulais m’entraîner à conduire avec un seul pied. Il a fallu un certain temps, car j’avais une forte voie neuronale pour la conduite des deux pieds. Mais comme j’ai eu la volonté de le faire, j’ai construit une nouvelle voie, et j’ai reprogrammé mon cerveau. Vous pouvez supprimer un comportement, une pensée ou des addictions directement du cerveau.

Tout devient possible grâce à la neuroplasticité du cerveau. Les gens qui ont des accidents vasculaires cérébraux peuvent recycler leur cerveau pour qu’il fonctionne de nouveau en construisant de nouvelles voies. Les fumeurs et les personnes boulimiques et bien d’autres peuvent apprendre de nouveaux comportements et habitudes et peuvent transformer leur vie.

Si vous travaillez avec d’autres personnes sur leurs habitudes ou si vous travaillez sur les vôtres (ou les deux), vous pouvez appliquer ces connaissances pour augmenter vos chances de réussir.

Voici les meilleures façons de recycler votre cerveau :

1. Identifiez l’habitude que vous voulez transformer et définissez votre intention :

Vous vous souvenez peut-être de cette phrase clé : « l’ampoule doit vouloir changer. » Vous devez avoir une forte intention de changer. S’il y a une forte intention, ensuite il y aura une création de nouvelles voies et l’intention finira par arriver.

2. Observez ce que fait la vieille habitude ou la voie dans votre vie :

Regardez les sentiments, les pensées et la façon dont le corps réagit à l’habitude, et voyez ce que cela crée dans votre vie. Soyez le témoin, et soyez conscient.

3. Détournez votre attention :

C’est très important. Pour créer une nouvelle voie neuronale, détournez votre attention de la vieille habitude, et vous finirez par oublier cette vieille habitude. Ne faites pas attention aux beignets et aux gâteaux. Prenez conscience et concentrez-vous sur des aliments sains et délicieux.

4. Servez-vous de votre imagination :

Vous pouvez construire de nouvelles voies neuronales non seulement en adoptant de nouveaux comportements, mais également grâce à l’imagination. Imaginez simplement ces nouveaux comportements en vous les répétant sans cesse. Répétez cela sans cesse dans votre esprit pour construire de nouvelles voies. Concentrez votre attention et recyclez votre esprit.

5. Coupez court à vos pensées quand elles se manifestent :

Dites « non » ou « annuler » quand une vieille pensée ou impulsion se manifeste, et dites : « je ne dois plus faire ça. » Ensuite tournez-vous vers la nouvelle voie neuronale que vous êtes en train de construire et continuez d’avancer dans la bonne direction.

6. Faites une thérapie par aversion :

Ce n’est pas la tasse de thé de tout le monde. C’est optionnel. J’aime l’appeler « la technique des asticots sur le gâteau au chocolat. » J’avais l’habitude d’aimer les bonbons et les sucreries, et quand j’ai arrêté d’en manger, j’étais obligé de continuer à passer devant le magasin de bonbons de la ville. J’ai utilisé l’aversion pour entraîner mon cerveau à me dire : « C’est de la malbouffe.» « C’est fabriqué dans des usines, c’est trop sucré, et je me sens mal à cause de ça. Ceux qui les fabriquent les font aussi sucrés simplement pour rendre les acheteurs accros. Je ne veux pas de ça. » C’est également efficace pour d’autres comportements addictifs comme le tabagisme, la malbouffe, la cocaïne, et de nombreux autres comportements. L'hypnose et/ou l'auto-hypnose permettent d'ancrer plus fortement cette aversion.

7. Créez un plan précis et choisissez ce que vous voulez faire à la place.

Quand vous avez une idée en particulier, c’est plus facile de construire de nouvelles voies neuronales. Vous « la concrétisez ». Choisissez si vous voulez faire du sport au lieu de trop manger ou si vous voulez manger des fruits au lieu des bonbons. Il suffit de rester concentré sur ce nouveau choix. Vous pouvez créer des affirmations et des fixations pour renforcer vos choix. Ça peut être « je suis libre » ou « je contrôle ». Renforcez cela avec des thérapies énergétiques comme la thérapie axée sur l’émotion (EFT) ou d’autres techniques comme l'hypnose, l'EMDR, ou l'hypnose énergétique.

8.Transformez les obstacles

Regardez ce qu’il y a sur votre chemin. Prenez conscience des avantages supplémentaires, ce que vous avez appris de vos veilles habitudes ou de votre parcours. Regardez le stress dans votre vie et de quelle façon vous pouvez le gérer différemment. Donnez des possibilités à votre esprit. Gérez vos émotions et vos pensées et concentrez-vous sur une nouvelle autoroute dans votre esprit.

9. Connectez-vous avec votre source supérieure pour plus d’inspiration et de soutien.

Écoutez nos conseils. Sachez que vous avez la Force en vous, et donc vous avez une grande puissance. La méditation crée de nouvelles voies et des changements dans le cerveau. On a récemment fait des études sur le cerveau de certains singes pour montrer l’effet de la méditation sur les circuits neuronaux du cerveau.

10. Transformez-vous et faites le changement.

Sachez que la transformation est toujours possible et que vous pouvez créer de nouvelles voies cérébrales chaque fois que vous êtes prêt à faire le changement. Lorsque vous gardez à l’esprit « je peux le faire ! », vous savez que vous en avez fini avec l’ancienne habitude et que vous devez vous concentrer sur la nouvelle idée à présent.

Il y a de grands bouleversements qui ont lieu dans notre monde. Et il y a un processus de transformation qui a lieu sur Terre et de grands changements sont en cours pour l’ensemble de l’humanité. Vous devez être présent dans ce moment, vous devez surmonter vos peurs, et connaître la source Infinie pour être un véhicule afin que la lumière prédomine sur la terre. Et si vous en ressentez le besoin, demandez de l'aide à un thérapeute expérimenté.

Credits: www.marilyngordon.com © 2014, Recherche et transmission par Michel / Arcturius. Partager en toute liberté en citant la source et Les Chroniques d’ArcturiusUtilisez toujours votre discernement par rapport à ces textes. Vous avez un Libre Arbitre, alors servez-vous en !