I.M.O.

Bien etreLes techniques de mouvements oculaires sont de plus en plus pratiquées et leur efficacité reconnue, notamment dans le cadre du traumatisme psychique, sujet majeur en psychothérapie et motif très fréquent de consultation. 
  
Il existe deux techniques de base qui se sont fait connaître. Elles proviennent toutes les deux des  USA. 
La première et la plus connue est l'EMDR (eye movement desensitization and reprocessing). Elle a été créée en 1987 par Francine Shapiro. Doctorante en lettres, elle s’intéressera à la psychologie suite à de graves problèmes personnels de santé. Elle explore la méditation, l’hypnose éricksonienne et la PNL, deviendra chercheuse associée au MRI de Palo Alto. Elle expérimente un peu par hasard sur elle-même puis sur d’autres, l’effet de mouvements oculaires sur les pensées négatives et traumatiques. Elle se rapproche d’acteurs importants des thérapies cognitives et comportementales et développe son modèle EMDR en 1990. Y seront également ajoutés des éléments provenant aussi de nombreux modèles dont l’hypnose (place sûre, imagerie guidée, utilisations de ressources…). En France c’est surtout le regretté David Servan-Schreiber qui contribuera au développement et à la diffusion de sa technique en fondant « EMDR France ». 
  
L’IMO (Intégration par les Mouvements Oculaires, ou EMI – Eyes Movement Integration en anglais) a été développé par Steve et son épouse Connirae Andreas en 1989, à partir de la PNL. La psychologue canadienne Danie Beaulieu dit avoir appris cette technique au cours d’une démonstration de 45mn dans un congrès en 1993. Par la suite, elle standardisera la technique et l’enrichira grandement de techniques de PNL et d’impact. Elle sera la principale promotrice et formatrice dans le monde et à ce jour la seule auteure d’un livre sur le sujet. 
  
Depuis un certain nombre d’années ont émergé des « modèles » qui se veulent plus globaux ou intégratifs de différentes techniques. Citons pour exemple la riche modélisation de l’HTSMA, élaborée par le psychiatre et pédopsychiatre français Eric Bardot et qui rassemble des techniques de thérapies brèves (solutionnistes, stratégiques) avec le modèle EMDR. Notons aussi le MATH, extrêmement proche, enseigné à Lille-Tournai. 
  
Globalement les techniques de mouvements oculaires présentent un aspect fascinant. Les praticiens qui s’y essaient constatent que la charge émotionnelle associée aux souvenirs traumatiques diminue significativement en très peu de temps.

×