COACHING

De plus en plus, le mot « coaching » envahit les médias. Il existe aujourd'hui des coachs pour les sportifs de haut niveau, pour les musiciens, pour les étudiants qui préparent un examen ou un concours, pour ceux qui veulent réussir à parler en public...

Il ne s'agit pas de formation pour étendre des compétences techniques, mais bien de valoriser, d'optimiser ce que l'on est, et ce vers quoi l'on souhaite aller. Et, même si de nombreux psychothérapeutes s'orientent vers le coaching, il ne s'agit pas non plus de thérapie. En effet, dans une thérapie, on cherche à soigner quelque chose qui va mal, alors que dans le coaching, on cherche à aller le mieux possible avec ce que l'on est et dans l'environnement où l'on vit.

Finalement, il s'agit en partie de ce que l'on appelle aujourd'hui un « travail sur soi », un « développement personnel », de manière à utiliser au mieux ses propres ressources, dans tous les domaines imaginables.

Toutefois, il ne faudrait pas penser, parce que le mot coaching est récent et anglo-saxon, qu'il s'agit d'une découverte récente. Après tout, les rois de jadis avaient bien leurs directeurs de conscience, leurs conseillers qui, sans le savoir, pratiquaient déjà le coaching bien avant l'heure.

×